Quel autobronzant choisir et comment le choisir ?

Quel autobronzant choisir et comment le choisir ?
Noter cet article
L’autobronzant, c’est le must have dès que les beaux jours arrivent. On rêve d’un teint hâlé mais on ne peut pas toujours y parvenir lorsqu’il reste de longues semaines avant les vacances. En hiver, l’autobronzant nous permet d’avoir meilleure mine. On aurait tort de s’en passer ! D’autant que la nouvelle génération d’autobronzants fait des miracles : les traces et le teint orange, c’est terminé. Mais il peut tout de même être difficile de choisir le produit qui nous convient. Voici donc quelques conseils pour vous guider.
L’autobronzant, on l’utilise pour matifier son teint, sur le visage ou tout le corps, pour quelques jours ou quelques semaines. C’est un produit révolutionnaire et sans danger que les femmes utilisent de plus en plus. Mais bien choisir un autobronzant peut vite relever du casse-tête chinois.

En crème, en gel, en lotion, en brume sèche, en spray ou à appliquer sous la douche : le choix des textures est infini. Il faudra aussi choisir entre un autobronzant classique et progressif. Vous n’aurez pas non plus besoin du même autobronzant si vous avez la peau sèche ou grasse, le teint clair ou mate. Alors quel autobronzant choisir ? On vous guide pour trouver le produit adapté à vos besoins.

Comment choisir autobronzant

Sommaire

Choisir son autobronzant en fonction de votre carnation

On l’a vu, l’autobronzant est un produit révolutionnaire. Mais comment fonctionne-t-il exactement ? Pour hâler le teint, les fabricants de cosmétiques utilisent une molécule : la dihydroxyacétone, ou DHA. C’est un dérivé de sucre qui entre en réaction avec les acides aminés de la couche cornée de notre peau et entraîne leur coloration.

Peaux claires

La grande majorité des autobronzants contiennent un DHA entre 1 et 8%. Le pourcentage de DHA vous aidera à choisir l’autobronzant qui convient le mieux à votre carnation, c’est-à-dire à votre hâle naturel. Ainsi, si vous avez la peau claire, il faudra choisir un autobronzant ayant entre 1 et 3% de DHA. Aussi, on vous conseillera plutôt un autobronzant progressif pour que vous puissiez contrôler votre hâle. Mais, pas de panique, on vous en reparle en détails plus bas.

Peaux mates

Les peaux mates ne choisiront donc pas le même autobronzant. Pour elles, un produit contenant 5% de DHA sera parfait. Vous pouvez aller au-delà si vous êtes déjà bronzée et que vous souhaitez intensifier votre hâle. Mais en été seulement ! Car si vous ne bronzez pas après l’application, le résultat sera tout sauf naturel. Même avec le meilleur des autobronzants, appliquer plus de 5% de DHA en hiver est le moyen le plus sûr d’obtenir une peau orange. Ce n’est pas ce que vous voulez !

Sommaire ↑

L’autobronzant en spray ou pour la douche ?

Maintenant que vous savez quel DHA vous convient, il va falloir vous décider sur le type d’application. Êtes-vous plutôt autobronzant en spray ou à appliquer sous la douche ?

L’autobronzant en spray

Pour une application sur le visage ou une application occasionnelle sur le corps, on vous conseillera plutôt un autobronzant en spray. Sur le visage, c’est vraiment l’idéal car il est absorbé rapidement sans assécher la peau. Si vous avez la peau sèche, il est certain que c’est la meilleure option pour vous. Lors de l’application, faites attention à ce que le produit n’entre pas en contact avec les yeux. Vous pouvez aussi l’appliquer avec un gant de toilette : vous mettez un peu de produit dessus avant de faire des gestes circulaires sur l’ensemble du visage. Cette méthode garantit un résultat uniforme sans se salir les mains.

Parmi les meilleurs autobronzants en spray, on peut citer le vaporisateur pour le visage Express Pro Self-Tanning de L’Oréal. L’application est très facile et le résultat apparaît au bout de quelques heures seulement. Pour le corps, le meilleur rapport qualité-prix se trouve du côté d’Yves Rocher et de sa Brume Express Corps. Les micro-gouttelettes atteignent facilement toutes les zones du corps pour un bronzage vraiment uniforme.

L’autobronzant sous la douche

Pour donner un teint hâlé à l’ensemble de votre corps, la meilleure option sera une douche autobronzante. Le rendu sera plus homogène qu’avec un spray ou une crème et vous perdrez moins de temps à l’appliquer.
Sous la douche donc, on applique ce type d’autobronzant en faisant des mouvements circulaires de bas en haut. Et surtout, on n’oublie aucune zone. Pensez à l’intérieur des cuisses et au-dessus des pieds !

Pour ce type d’autobronzant, nous avons remarqué que les produits bas de gamme sont vraiment peu efficaces. Les utilisatrices racontent qu’elles se sont retrouvées avec des parties du corps blanches et d’autres bien trop hâlées. Pour éviter les problèmes de composition, on se tourne vers des valeurs sûres. D’abord le lait autobronzant Self Tan Beauty de Lancaster qui s’applique sur la peau mouillée après utilisation de votre gel douche habituel. Résultat naturel et uniforme garanti ! A appliquer de la même manière, le Gradual Tan in Shower de St Tropez ne laisse aucune trace et se décline en version Light et Medium. Ces deux produits sont des autobronzants progressifs.

Sommaire ↑

Choisir un autobronzant classique ou progressif ?

Vous trouverez sur le marché des autobronzants classiques et progressifs. Le choix dépend de vos besoins et envies. Avec un autobronzant classique, qu’il soit en crème, brume ou spray, le résultat apparaîtra au bout de quelques heures et durera cinq à sept jours. Avec un autobronzant progressif, la concentration en DHA est moins élevée et le bronzage apparaît donc au fil des applications. La teinte augmente graduellement jusqu’à obtenir le hâle espéré.

On conseillera donc l’autobronzant progressif aux peaux claires pour un rendu plus naturel. Aussi, mieux vaut se tourner vers un autobronzant progressif lorsque l’on a la peau sèche puisqu’il nourrira la peau avec des agents hydratants.
Au contraire, l’autobronzant classique conviendra mieux aux peaux mates, qui pourront obtenir un bronzage uniforme et un rendu naturel trois heures après l’application. Elles n’auront à renouveler l’application qu’une fois par semaine.

Sommaire ↑

Choisir en fonction de vos besoins

Quel autobronzant pour le visage ?

Si vous souhaitez une action ciblée, vous pouvez choisir un autobronzant qui s’appliquera uniquement sur le visage. Car on n’a pas toujours envie d’avoir la même teinte sur le visage et sur le corps, ou parce qu’on se maquille déjà.
Pour une meilleure application, on vous conseillera un autobronzant pour visage en spray ou en crème. Le micro-spray permet une application précise et d’éviter les yeux. C’est aussi une texture agréable et la pénétration se fait rapidement.

Mais pour encore plus de précision, vous pouvez opter pour un autobronzant visage en crème. Il s’applique au doigt, ce qui permet de contrôler l’uniformité du rendu. Mais veillez à choisir une texture aérienne pour vous faciliter l’application et pour que la pénétration se fasse rapidement. Le petit plus de la crème autobronzante pour le visage : elle fait aussi office de crème anti-âge !
En crème, on vous conseillera le Garnier Natural Bronzer, dont a apprécié l’effet lumineux et le parfum d’été. En spray, c’est vers L’Oréal et son Sublime Bronze que l’on se tournera car le pulvérisateur est très pratique et le rendu est naturel.

⇒ Voir la liste des meilleurs autobronzants pour visage.

Quel autobronzant choisir pour vos jambes ?

Pour des jambes hâlées et un rendu uniforme, on choisira un autobronzant en crème/lait ou à appliquer sous la douche. Ce sont les deux méthodes qui permettent le meilleur rendu sans passer des heures à s’en préoccuper. Mais, attention, le résultat dépendra aussi de votre sérieux dans l’application. Respectez le dosage et appliquez le produit partout, sans oublier le derrière des genoux.

Vous trouverez le meilleur rapport qualité-prix chez Nivea avec son lait nourrissant Bronze Effect, qui pénètre rapidement malgré sa texture enrichie. On le conseillera surtout à celles qui ont la peau claire et sèche et recherchent un bronzage léger à l’effet naturel. Pour le résultat le plus précis, on vous conseillera le Terracotta Jolies Jambes de Guerlain, un soin conçu spécialement pour les jambes et qui s’applique naturellement. Le petit plus : il affine les jambes !

Bon à savoir : certains autobronzants peuvent s’appliquer sur tout le corps et le visage en même temps. C’est le cas par exemple de la Brume Sublimante Elixir de Payot, un autobronzant en spray à appliquer par mouvements circulaires avant de laisser sécher dix minutes. Le hâle est doré et crée vraiment l’illusion !

Autres alternatives

Il existe des autobronzants sous formes de gélules utilisant des huiles antioxydants permettant une meilleure absorption des rayons du soleil et favorisant un bronzage tout en protégeant votre peau.

Sommaire ↑

Conclusion

Au moment de choisir votre autobronzant, il faudra donc vous poser les bonnes questions. Avez-vous la peau claire ou mate ? Sèche, mixte ou grasse ? Préférez-vous un produit différent pour le visage, les jambes et le corps ? Souhaitez-vous un résultat immédiat ou progressif ? Vous sentez-vous plus à l’aise avec un application en spray, en crème ou sous la douche ?
On le rappelle, pour les peaux claires et/ou sèches, il faudra obligatoirement un autobronzant progressif en spray ou en crème avec un DHA de 1 à 3%. Les femmes à la peau mate auront plus de choix mais devront veiller à choisir un DHA de 5%, sans quoi le hâle sera bien plus léger que souhaité (si inférieur à 5) ou trop prononcé – voire orange -, surtout en hiver (supérieur à 5).

Partagez sur votre réseau préféré
Glamour et paillettes